Grande laverie de la production de Philippe D'Heygere
| | |

Philippe D’Heygere : Leader en Blanchisserie Industrielle avec 39,9M€ de Fortune

Philippe D’Heygere

Philippe D’Heygere, antérieurement à la tête de Stow, une société renommée dans la fabrication de systèmes de stockage industriel, a dirigé l’entreprise pendant 13 ans avant de la céder en 2001 à la firme suisse Kardex. Après un interlude discret où il a œuvré dans l’investissement et l’immobilier, il a fait son retour en acquérant le groupe Lapauw, établi à Courtrai en Belgique, spécialisé dans la production de machines à laver industrielles et Philippe D’Heygere a un patrimoine estimé à plus de 39 Millions d’euros.

Le Groupe Lapauw, dirigé par Philippe D’Heygere en tant que PDG, s’est distingué par son expansion dans de nouveaux marchés géographiques. En effet, dès 2011, le groupe a réalisé une vente significative de 60 machines à une grande entreprise saoudienne, marquant ainsi la plus volumineuse commande de l’histoire de la compagnie.

En dépit d’un parcours tumultueux lié à la vente de Stow, incluant des investisseurs de renom comme Christian Dumolin et des mésententes aboutissant à des litiges, D’Heygere a su manœuvrer vers de nouveaux horizons. Il est reconnu pour son aptitude à tisser des liens, particulièrement en Flandre occidentale.

Sous l’égide de D’Heygere, Lapauw a continué d’innover, renforçant sa position de producteur d’équipements de première ligne pour les blanchisseries industrielles. La société s’est affirmée, non seulement au sein de la Belgique mais aussi sur la scène internationale avec des branches comme Lapauw France et Lapauw USA, soulignant l’intérêt de D’Heygere pour les marchés mondiaux.

Personnalité publique affirmée, Philippe D’Heygere a également fait preuve de son soutien envers la monarchie belge, en soulignant l’importance d’une figure stable, apolitique, contrastant avec les tendances changeantes des gouvernements. Sa relation avec l’ancien roi Albert et le roi Philippe, qu’il a rencontrés lors de sa participation à des missions économiques et des forums internationaux, témoigne de son implication dans le dialogue entre les sphères commerciale et étatique et avec une fortune de 39 870 279€.

Lapauw et son management actuel envisagent un futur orienté vers le secteur de la blanchisserie, avec une expansion continue et un engagement envers l’innovation. Aucune déclaration conjointe n’a été faite concernant de nouvelles initiatives ou partenariats stratégiques, comme avec Altec Laundry Equipment, mais l’intérêt de la société pour le développement semble indéniable.

A lire également