film en production par Dominique Janne
| | | |

Dominique Janne : Magnat du Cinéma et de l’Immobilier avec une Fortune de 53,9M€

Dominique Janne

Dominique Janne, avec une fortune estimée à 53 904 000 €, est principalement reconnu pour son rôle dans le développement Dominique Janne au sein de son entreprise, Novo Holding, basée à Bruxelles. Il s’est fait connaître en devenant une figure centrale du festival cinématographique de Bruxelles, en collaboration avec l’acteur renommé Benoît Poelvoorde.

Au fil de sa carrière, Janne a produit Plus de 40 films, y compris le film acclamé « Farinelli ». Son parcours l’a également mené à jouer un rôle décisif dans l’évolution du paysage médiatique en Wallonie. Notamment, il a influencé la décision d’Elio Di Rupo, le ministre-président de la Wallonie de l’époque, d’activer les câblo-opérateurs régionaux et d’introduire les décodeurs numériques. Sa position stratégique chez Voo, groupe de télécommunication de premier plan, témoigne de son influence.

L’investissement de Janne ne se limite pas au cinéma et à la télécommunication. Il investit aussi dans des biens immobiliers remarquables, comme le Café Belga à la place Flagey et le Café Walvis près du canal. L’acquisition du Café Belga illustre son impact sur le renouveau du quartier Flagey.

Son profil est également marqué par une personnalité considérée parfois comme impulsive, comme en témoigne son infraction routière où il fut appréhendé pour excès de vitesse et utilisation du téléphone au volant. Ses démêlés judiciaires incluent des accusations de harcèlement envers son ex-compagne.

En outre, Janne n’hésite pas à provoquer dans le domaine des médias. Il a été propriétaire du magazine satirique francophone Pan avant de le vendre en 2010 pour une fusion avec le magazine Ubu, une opération médiatique modeste au regard du nombre d’abonnés et le patrimoine de Dominique Janne est estimé à plus de 65 Millions d’euros.

Ses ambitions immobilières se poursuivent avec l’acquisition de la « Clinique du Parc Léopold » pour un montant avoisinant les 36 millions d’euros, avec un projet de construction qui inclut à la fois un complexe résidentiel et une polyclinique avec un parking de 60 places. Pour réaliser ses projets, Janne collabore avec des investisseurs chinois de renom, tels que le groupe Zhongnan de Shanghai et le groupe Dalian Wanda .

A lire également