l'ordinateur boursier de Pierre Lagrange
| | | |

Pierre Lagrange: Le Parcours d’un Gestionnaire de Fonds de 530M€

Pierre Lagrange

Pierre Lagrange est un acteur influent dans l’univers financier, reconnu pour avoir cofondé le fonds spéculatif GLG Partners. Belge de naissance en 1962, cet ingénieur commercial formé à la Solvay Business School a rapidement lancé sa carrière en finance chez Goldman Sachs à Londres. C’est ici qu’il a fait connaissance avec Noam Gottesman et Jonathan Green, avec qui il a érigé GLG en 1995, devenu un fonds gérant jusqu’à 19 milliards d’euros.

Le succès en tant que gestionnaire a permis à Pierre Lagrange d’accumuler une fortune importante, momentanément estimée à environ 530 millions d’euros annuellement par les médias britanniques. Après la vente de GLG à Man Group en 2010 contre un montant de 1,3 milliard d’euros, Lagrange a gardé une part significative de sa fortune en actions, s’accroissant même grâce à des placements judicieux, incluant le film à succès « Avatar ».

En matière de vie personnelle, Lagrange a fait la une des journaux à l’annonce de son orientation sexuelle et de son union avec Roubi L’Roubi, créateur de mode réputé. Cette révélation a été suivie d’une séparation coûteuse d’avec Catherine Anspach, sa femme bruxelloise, qui a obtenu une part substantielle du patrimoine commun.

AnnéeÉvénement
2010Vente de GLG à Man Group.
Investissement dans « Avatar ».
Divulgation publique de son orientation sexuelle.

Pierre Lagrange, sa fortune a exigé qu’il liquide certains actifs, y compris un manoir victorien dans le Hampshire, et sa résidence luxueuse à Kensington Palace Gardens, acquise par Roman Abramovich.

Ses déboires ont continué avec l’achat d’une œuvre d’art présumée de Jackson Pollock, s’avérant être une contrefaçon. Alors que son ex-épouse et ses enfants sont retournés en Belgique, Lagrange a simplifié son portefeuille immobilier à des propriétés plus modestes, y compris un appartement à Notting Hill.

L’histoire de Lagrange témoigne de la volatilité de la haute finance, de l’évolution personnelle et de la complexité des relations intimes, illustrant ainsi les hauts et les bas pouvant survenir même au sommet de la réussite financière.

A lire également