Interface de gestion d'Odoo avec des modules variés, une réalisation de la vision de Fabien Pinckaers pour une gestion d'entreprise simplifiée et intégrée.
|

Fabien Pinckaers : Ascension fulgurante à 4 milliards d’euros pour Odoo

Fabien Pinckaers

En 2002, Fabien Pinckaers a lancé la société Odoo, initialement baptisée ‘Tiny’, pour réaliser sa vision de créer des logiciels de gestion en open-source et maintenant à un patrimoine de 2 200 000 000€. Open-source signifie que le logiciel est mis à disposition gratuitement. La percée décisive est survenue après une décennie lorsque la société a adopté un modèle d’affaires consistant à offrir une base open-source complétée par des applications premium payantes. Cela n’a pas été tâche facile étant donné l’attachement de la communauté open-source à son modèle économique. Néanmoins, Odoo a réussi la transition d’une start-up en quête de survie à une entreprise rentable et autonome en termes d’investissement. Aujourd’hui, tout en continuant d’investir dans les fonctionnalités open-source, environ 20% des produits d’Odoo sont payants.

Pinckaers explique son produit comme étant un logiciel intégré conçu pour les PME, une niche qui n’était pas préalablement servie. Contrairement aux solutions ERP complexes et coûteuses qui nécessitent des années pour être implémentées, Odoo offre une alternative simple et abordable. À contrario des mains géantes telles que SAP et Microsoft qui ont tenté de s’impliquer dans ce secteur sans succès majeur.

Pour croître, Odoo privilégie la promotion interne plutôt que l’embauche externe de cadres, ce qui est contraire aux pratiques habituelles des start-ups. Pinckaers souligne l’importance de cultiver des leaders plutôt que d’engager des managers. Odoo cherche à promouvoir les meilleurs employés. Leur défi principal réside dans le recrutement de développeurs en nombre suffisant pour supporter leur croissance rapide. Par exemple, pour l’année en cours, Odoo prévoit de recruter au moins 160 programmeurs, alors que l’université la plus proche n’en forme que 80 par an.

Concernant les managers, Pinckaers précise que chez Odoo, l’ascension à un rôle de manager est le résultat d’une compétence exceptionnelle, et ces leaders servent l’équipe en tant que formateurs et conseillers, plutôt qu’en simple superviseurs.

En 2023, Odoo est devenue encore plus solide financièrement lorsque la société d’investissement américaine General Atlantic a acquis une part de 2.2% d’actions auprès de Noshaq, un investisseur public liégeois. Pinckaers n’a pas vendu ses actions, maintenant une participation majoritaire de 55% 2.2 Milliards d’euros. À ce moment, la valeur de l’entreprise a été estimée à 4 milliards d’euros. Les performances d’Odoo ont suivi une trajectoire ascendante avec près de 11 millions de clients en 2023, venant d’un peu plus de 4,5 millions en 2019.

Les revenus ont également enregistré une croissance marquée, passant de 148 millions d’euros en 2021 à 272 millions en 2022, ce qui représente une augmentation de presque 85%. Parmi ses clients, Odoo compte des entreprises variées telles qu’Eggo, Marcolini, Jost et Lucien ainsi que des acteurs de renom tels que Carrefour, la Commission Européenne, Danone et Sodexo. Les solutions d’Odoo sont également utilisées par Proximus, KPMG et le fonds mutuel indépendant Helan.

Résumé basé sur des données en date du 26 juin 2023.

A lire également