Intérieur d'un centre commercial moderne, un testament du flair immobilier de Rocco Marotta pour des espaces de vente attractifs.
|

Rocco Marotta: Maître de 12 écrins commerciaux, l’architecte silencieux du succès urbain.

Rocco Marotta

Rocco Marotta, né en 1951, est reconnu comme l’un des principaux propriétaires de locaux commerciaux situés dans des rues commerçantes de prédilection. Ces emplacements stratégiques se trouvent notamment sur la Rue Neuve à Bruxelles et la Meir à Anvers. Issu d’une famille nombreuse et modeste d’origine italienne, Marotta a fait ses débuts en tant que commercial, vendant des jeans avant de comprendre que la possession et la gestion de points de vente pourraient s’avérer plus lucratives.

Au fil des années, il s’est constitué un parc immobilier impressionnant, réaffectant d’anciens bâtiments en espaces attrayants pour de grandes chaînes telles qu’H&M. Paradoxalement, bien que sa présence soit significative dans le paysage immobilier belge, son impact est contrasté par des défis tels que l’inauguration du complexe commercial Rive Gauche à Charleroi, qui a porté préjudice à l’attractivité commerciale de la Rue de la Montagne, où Marotta détenait un portefeuille considérable estimé à plus de 130 millions.

Rue commerçante animée en soirée reflétant l'impact de Rocco Marotta dans le secteur immobilier.
Au crépuscule du commerce : L’empreinte de Rocco Marotta sur la Nieuwstraat.

En Flandre, il détient une douzaine de magasins sur la célèbre Meir à Anvers, bien que son chemin ait été parsemé d’obstacles, notamment avec la protection patrimoniale de l’ancien Sint-Jan Berchmanscollege et la perte d’une opportunité clé de développer la Meir Corner, un projet déterminant pour la revitalisation de la zone et continuer à développer sa fortune de 130 000 000€.

Désormais, Marotta vit à Marrakech, où il s’est retiré dans la nouvelle zone commerciale de la Place 16 Novembre, symbolisant le renouveau de cette ville moderne. Préférant la discrétion, il mène une vie éloignée des feux de la rampe et communique peu avec le monde extérieur.

A lire également